Released by  

[DISCLAIMER: From this very day on the F.A.T. Lab site will be continued in french only! We are very sorry for our english audience! (As a favour the info below will be added in english here as well. ;-)]

EXPOSITION EXPRESS numéro 5 ‘Internet Libre’  jeudi dernier était hyper pète-cul!!! Merci à tout le mondes! Merci aux artistes pour leur participation et merci a Anne Roquigny et Marie Lechner pour l’ invitation et la collaboration! Paris, Je <3 ! (et je reviendrai en mai pour une présentation à la Gaîté Lyrique)

OI

EXPOSITION EXPRESS numéro 5: ‘Open Internet’
Welat Internetcafe
12 Rue d’Enghien, Paris
7:00-11:00 PM, January 13th 2011

F.A.T. Lab After:
Le dune café http://www.ledune.fr
18 avenue Claude Vellefaux, 75010 Paris

Commissariat artistique et production :
Aram Bartholl, Marie Lechner & Anne Roquigny

Artistes invités :
Anonymous, Jean-Baptiste Bayle, Christophe Bruno & Samuel Tronçon, Claude Closky, Marika Dermineur, Caroline Delieutraz, Constant Dullaart, JODI, Jérôme Joy, Tobias Leingruber, Aymeric Mansoux & Dave Griffiths & Marloes de Valk, Albertine Meunier, Geraldine Juarez feat. M.I.A., Evan Roth, Systaime, VideOdrome mailing list, La Quadrature du Net (Jérémie Zimmermann). programme complèt cf. ci-dessous

SPEED SHOW vol.5:’Open Internet’ – Paris from aram bartholl on Vimeo.

Open Internet

2010 a montré l’impact de la culture Internet libre à grande échelle. Les gouvernements et les lobbies industriels s’évertuent plus que jamais à mettre en place de nouvelles réglementations et outils pour contrôler le net. L’Internet doit rester ouvert et neutre! Assurez-vous que votre vie (en ligne) ou que votre activité professionnelle ne dépende pas d’une seule grande entreprise ou de restrictions gouvernementales. Il est important de toujours remettre en question les structures du net et d’échapper au conformisme social qui empêche tout recul. L’art sur internet et les sous cultures du réseau jouent un rôle de vigie, questionnant au quotidien les failles du web et les industries numériques transnationales.

Nous sommes très heureux, pour le SPEED SHOW vol.5 ‘Open Internet’ – Paris,  de présenter une sélection d’artistes internationaux et d’exposer des pièces récentes, dont certaines créées spécialement pour “Open Internet “. Les oeuvres interrogent l’impact de la culture pop du réseau, de l’open source, des pratiques amateurs et des engagements radicaux pour l’Internet ouvert.

Aram Bartholl 2011

SPEED SHOW manifeste

Repérez un cybercafé, louez tous les ordinateurs dont il dispose et organisez une exposition pour la soirée. Toutes les oeuvres des artistes participants doivent être en ligne (pas nécessairement publiques) et montrées dans un navigateur équipé des plug-ins standards. S’il s’agit d’une performance ou d’oeuvres en direct, elles doivent utiliser exclusivement des programmes préinstallés (messagerie instantanée, chat vidéo, voix par IP etc…). Les logiciels customisés (à l’exception des extensions de navigateur) ou les fichiers off-line ne sont pas admis. Les modifications physiques du cybercafé ne sont pas autorisées. L’exposition est publique et se tient durant les heures d’ouverture habituelles du cybercafé. Tous les visiteurs sont bienvenus au vernissage, pour découvrir des oeuvres artistiques (et pour consulter leur mail).

Aram Bartholl 2010

Artistes invités :

OPERATION BLING
Anonymous
2011

Anonymous est le nom adopté par un groupe constitué d’hacktivistes et d’utilisateurs de 4chan qui met en place des manifestations et autres opérations sous cette étiquette conceptuelle (Anonyme). Ce nom fait généralement office de couverture pour des acteurs de l’underground. L’”OPERATION BLING” est un appel à s’insurger contre la censure gouvernementale et celle des puissants de ce monde au regard des récents évènements liés, entre autres, à Wikileaks. “Ecrivez sur tous vos billets de banque “You are anonymous” (tu es anonyme) et laissez le système faire le reste.”

No Future
Jean-Baptiste Bayle
2010

NO FUTURE ! NO LIFE ! FUCK CYBORGS ! FUCK GOOGLE ! FUCK 3D ! DEATH TO RAY KURZWEIL ! WE ARE THE CHIMPS ! MEDIUM IS NO MESSAGE ! NOFUTURE IS NOW !
“NF! est né en 2010, 10 ans après le futur, 100 ans après le futurisme. Le nofuturisme a pour but de favoriser l’émergence d’une nouvelle radicalité à même de résister au « bluff technologique » dans un contexte où corruption, apathie et renforcement de la propriété intellectuelle servent de ciment à une spoliation généralisée des droits humains fondamentaux.” NF déconstruit les techniques de désinformation et le spectacle de la propagande, via une collection de journaux télévisés extraits de films(http://www.nofuture.biz ) un journal de sous-veillance twitter (http://paper.li/n0_futur3), et de cartographies critiques « d’ un contre-imaginaire décolonisé »
Jean Baptiste Bayle est un artiste, inactiviste, bricodeur. A l’«upgrade» permanent, moteur de l’économie numérique, il oppose le «downgrade», tentative de «résister à ce délire de technologies inutiles», de réfléchir à une alternative aux logiques propriétaires et de construire un futur collectivement par le partage des savoirs libres.

ArtWar(e)
Christophe Bruno et Samuel Tronçon
2010

Artwar(e) est une plate-forme de « gestion des risques artistiques » dont l`ambition est de reformuler l’histoire de l’art, les attitudes performatives et relationnelles, ainsi que les pratiques curatoriales, en utilisant des concepts récents issus du marketing, comme les « courbes de Hype ». Christophe Bruno propose une réflexion critique sur les phénomènes de réseau et de globalisation dans les champs du langage et de l’image. Il a été primé pour le Google Adwords Happening (à Ars Electronica) et pour Human Browser. A partir de mars 2011, il sera commissaire d’exposition pour l’espace virtuel du Jeu de Paume.

Future-Past
Claude Closky
2010
Connu pour sa série, toujours en cours, de pages web uniques et minimales, Claude Closky pose à l’internaute la question de l’avenir et du passé dans un diagramme sans fin. Combien de temps nous reste-t-il? Qu’est-il arrivé dans le passé? Pourquoi y a -t-il si peu de futur? Des questions cruciales pour la société et l’humanité sont concentrées dans des diagrammes standards du langage stéréotypé Powerpoint. Existe-t-il une loi fondamentale qui régit notre futur ou passé ?

Le Monde.fr
Marika Dermineur
2010
Le Monde.fr est un site qui détourne les pages du quotidien national de référence, Le Monde. Il permet à l’internaute de remplacer n’importe quel mot du site par un autre mot, via un site miroir. L’oeuvre questionne le vocabulaire médiatique, l’impact des mots, expressions et courants dans l’actualité. Marika Dermineur est artiste, co-auteur notamment de Google House, qui construit en temps réel une maison à partir d’images de pièces d’habitation trouvées sur Internet, membre du collectif Rybn, responsable d’Upgrade! Paris et commissaire d’exposition, dont la dernière Politique 0 s’est déroulé au Centre Niemeyer, siège du Parti Communiste français.

Blue meme
Caroline Delieutraz
2010
Les visages d’humanoïdes à la peau bleue se succèdent dans un morphing hypnotique, des Zotriens d’Ulysse 31 aux Na’vi d’Avatar, des Draags, géants bleus de la Planète sauvage, aux « programmes » de Tron.
Caroline Delieutraz extrait ces personnages de leur univers d’origine pour les associer dans une fiction commune. « Figures de l’étrange, mi-humain mi-autre chose (animal, extra-terrestre, robot…), ils représentent l’altérité. Ici, ils forment une sorte de communauté d’êtres hybrides…qui ne cessent de s’auto-engendrer. » Caroline Delieutraz questionne l’identité numérique, les conventions cartographiques. Elle est membre du collectif Microtruc (http://microtruc.net/) invité en ce moment à l’espace virtuel du Jeu de Paume, qui imagine des dispositifs navigant entre espace physique et espace virtuel.

thesleepinginternet.com
Constant Dullaart
2011
De sa série actuelle d’oeuvres portant sur les attributs d’Internet (thedisagreeinginternet.com ou therevolvinginternet.com etc.) Constant Dullaart pose la question de la personnalité d’Internet. A travers ses interventions discrètes via Iframe, Internet semble s’humaniser et faire preuve d’émotions. La page de recherche de Google, presque transparente et toujours légère (mais qui pèse lourd sur nos esprits par l’utilisation inconsciente et massive que nous en faisons) est défigurée par un détournement ludique du code qui remet en jeu nos attentes face à Internet.

GG/Paris
JODI
2011
Le duo d’artistes JODI est célèbre pour son travail consistant à déconstruire les logiciels et les systèmes en ligne depuis deux décennies. La base de données et les interfaces de programmation ouvertes de services comme Google Maps/ Earth permettent une variété infinie d’expressions visuelles imprévisibles. La série Geogoo de JODI a débuté avec des mash-ups aléatoires d’icônes Google Maps éparpillées à travers le globe et se poursuit par un voyage automatisé dans Google Streetview. Un tour de Paris mécanique contrôlé par une machine qui réinterprète les images satellites de Google d’une manière inattendue.

Nocinema
Jérôme Joy et le collectif nocinema.org
2011 (nouvelle version)
Nocinema.org emporte le spectateur aux quatre coins du monde, en diffusant des images d’une sélection de webcams en direct. Road movie impressionniste généré live en ligne, sur une bande son mixée en direct, à partir d’une base de données sonores continuellement mise à jour, nocinema.org, documentaire/fiction en ligne au déroulé imprévisible est un film sans début ni fin, sans acteurs ni scénario, excepté les histoires qu’on se construit en suivant le film des images et des sons streamés. L’application est développée par Jérôme Joy, compositeur, explorant notamment la musique en réseau, il est le co-directeur de recherche de Locus Sonus, laboratoire de recherche en art audio.

Facebook Resistance
Tobias Leingruber
2011
« Facebook est en passe de devenir le système dominant en matière d’identités sociales et dicte la manière dont nous devons nous comporter. Devons nous nous satisfaire de la manière dont Facebook visualise notre identité en ligne ou souhaitons-nous la changer? Cette modification peut être aussi insignifiante que l’ajout d’une image de fond. Facebook conçoit votre identité en ligne de la même manière qu’IKEA conçoit votre intérieur. La seule façon de singulariser vos étagères BILLY est d’y déposer vos photos de famille. La “Résistance Facebook” est une initiative de recherche qui prend acte de l’immuabilité de Facebook en tant que système dominant de gestion d’identité en ligne. Cette recherche porte sur les moyens de modifier les règles à l’intérieur même du système, au niveau local, par l’utilisation d’extensions Firefox.” TL

Naked on Pluto
Aymeric Mansoux / Dave Griffiths / Marloes de Valk
2010

Naked on Pluto est un jeu textuel multijoueur sur Facebook. Le joueur se retrouve tout nu isolé sur la planète Pluto, le Las Vegas du système solaire, paradis des consommateurs et des multinationales du divertissement. Il peut explorer, acheter des gagdets inutiles, parler aux bots insipides, s’amuser avec ses amis et se prélasser dans le conformisme de son nouveau foyer. Un meilleur des mondes dont on ne peut s’échapper. Pourquoi d’ailleurs, puisqu’il est façonné pour assouvir vos moindres désirs. Le jeu explore les limites et la nature des réseaux sociaux de l’intérieur, et s’accompagnent d’interviews d’experts sur la manière dont nos données privées sont utilisées. Un projet sous GNU d’Aymeric Mansoux, Marloes de Valk et Dave Griffiths, trois artistes impliqués dans la promotion du logiciel libre, dont le développement est documenté sur www.facebook.com/is.so.convenient ou http://pluto.kuri.mu

Tea Time with Albertine
Albertine Meunier
2009
Demandez-leur ce qu’est un hacker, un flashmob, un spam, un smiley ou un octet, les demoiselles sont incollables. Dédée, Dolorès, Gisèle, Annick, Jacqueline ont en commun d’être toutes des femmes de plus de 80 ans, et n’avaient pour la plupart jamais mis les doigts sur un ordinateur. Jusqu’à ce qu’elles découvrent l’atelier Tea Time With Albertine, qu’anime, depuis mars 2008, la netartiste Albertine Meunier : une initiation au Web pour les seniors qui se déroule tous les quinze jours à Paris. A chaque fois qu’elles découvrent un nouveau concept, elles réalisent une vidéo qui alimente un glossaire internet. Albertine Meunier est active sur le réseau depuis 1998, elle s’est intéressé entre autres, aux questions de la vie privée et de l’exploitation des données personnelles (My Google Search History)

VICKILEEKX.FFFFF.AT
M.I.A. Mixtape mirror de Geraldine Juarez
2011
« Les récents évènements démontrent qu’il est notoirement difficile de contenir l’information et que cette dernière peut aisément ressortir n’importe où. F.A.T emploie les mêmes principes pour maintenir le mix Vickileekx de M.I.A en accès libre et gratuit pour tous. De surcroît, vous n’avez même pas à donner votre e-mail!
Si néanmoins, vous souhaitez télécharger la version de ce mix faisant de la rétention de données, vous êtes priés d’aller sur le site VickiLeekx.com de M.I.A et d’y inscrire votre e-mail.» GJ

Mashed Up Mashup
Evan Roth
2011
Célèbre pour ses logiciels libres mâtinés de culture pop, EvanRoth remixe deux albums de GirlTalk qui sont, à l’origine, une bouillie auditive de samples dans le but de produire l’ultime album de mashup. Le sample et le remix existent depuis longtemps en musique, notamment dans le hip-hop. A l’ère d’Internet, des licences libres et de la culture de partage, c’est devenu la discipline par excellence. Mashed up Mashup est une parfaite représentation du chaos actuel entre copyright et licence libre sur Internet.

My facebooklife
Systaime
2011
Michaël Borras a.k.a Systaime… un pur rejeton de la culture numérique, celle qui rebat les cartes de nos identités, de notre rapport au monde. Trublion du réseau, il remixe le flux, égratigne les puissants et les poseurs, tout en mettant en lumière notre dépendance médiatique. Avec My facebooklife, Systaime joue avec l’interface très formatée du réseau social Facebook qu’il fait muter quotidiennement.

VideOdrome
VideOdrome Mailing List
2010-11
« Shh, not a word, videospam only». VideOdrome est une liste de diffusion, où les participants conversent exclusivement par vidéos interposées, pêchées sur le web. Une fois qu’on a souscrit à l’énigmatique liste (http://lists.machineaecrire.com/mailman/listinfo/videodrome), Videodrome ouvre ses vannes, distillant dans votre boîte aux lettres ses images séditieuses en flux continu, accaparant rétines et temps de cerveau disponible avec le spectacle ahurissant de ce vortex vidéo qu’est YouTube, entre mamies flingueuses, tourette karaoké, porn olympics, feu de bois et autres «sarkoseries».

Robocopyright ACTA
La Quadrature du net (Jérémie Zimmermann)
2010
La Quadrature du Net est une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d’Internet, notamment la libre circulation de la connaissance. À ce titre, la Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d’expression, le droit d’auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée.

Tags: , ,

Posted on January 19, 2011

BROWSE / IN TIMELINE

COMMENTS

  1. Jamie Dubs says:

    EXPOSITION EXPRESS > Speed Show

    vive la revolution

  2. Hey c’est mortel!
    Le wildclub n’a qu’a bien se tenir!!
    http://www.wildclub.be

The expressions published in this site are all in the public domain. You may enjoy, use, modify, snipe about and republish all F.A.T. media and technologies as you see fit.